Quelle est la différence entre l’acidocétose diabétique et la cétose alimentaire ?

  • La cétose alimentaire se déroule doucement et n’est pas dangereuse. La présence de l’insuline règle tout le processus en ne pas permettant la production d’une trop grande quantité de corps cétoniques

 

  • L’acidocétose diabétique, diabétique ou alcoolique – est un état dangereux pour la santé où la production des corps cétonique dénégère en raison de l’absence de la quantité suffissante d’insuline en vue de controler le flux d’acides gras et de structurer de nouveaux composés cétoniques.

 

L’acidocétose diabétique et la cétose alimentaire, quelle est la différence ?

Chaque organisme humain maintient le sang et les liquides cellulaires dans un intervalle très étroit – si le Ph du sang se fait soit trop  l’ acidocétose diabétique bas (acide) soit trop haut (alcalin), alors une telle situation aurait des conséquences sanitaires. C’est le Ph trop bas qui est dangereux pour la santé dans l’acidocétose diabétique et non les cétones, elle-mêmes.

Les diabétiques dont l’organisme ne produit pas d’insuline qui oublient d’injecter de l’insuline au moment de ses déficits et le taux de glucose dans le sang dépasse 200-300mg/dL sont exposés à l’occurrence de l’acidocétose diabétique.

 

Ce mode d’épuisement métabolique a lieu parce qu’il n’y a pas d’insuline limitant la combustion des graisses.

(le glucagon fonctionne de façon antagoniste par rapport à l’insuline et est responsable de l’oxydation des acides gras et l’intensification des processus de la néoglucogenèse et de la glycogénolyse. Le glucagon bas équivaut à l’insuline haute et l’insuline basse équivaut au glucagon haut). Dans cette situation l’oxydation des acides gras échappe à tout contrôle. L’excès d’acides gras se transforme en corps cétoniques dans le foie et une très haute concentration des corps cétonique cause que le pH du sang devient trop acide et ce n’est que cet état qui devient dangereux pour notre santé.

La baisse du pH est observée aussi pendant la cétose alimentaire, mais seulement dans la phase I, soi-disant l’adaptation de gras et le taux naturel de pH est rétabli au cours de quelques jours.

L’acidocétose diabétique cétonique est un état où la concentration des corps cétoniques dans le sang est de 20 mmol/dl, en plus la concetration du glucose est au-dessus de 200 mg/dl.

Pour dépasser le seuil de danger quant à la concentration des cétones en n’ayant pas de maladies mentionnées ci-dessus, il faudrait plus de 20 jours !

Dans la cétose nutritionnelle la concentration des corps cétoniques est de 0.5/1-8 mmol/dl, en moyen 5-6 mmol/dl et la concentration du glucose 65-80 mg/dl. Par contre, une réserve alcaline est suffisante pour ne pas changer définitivement le pH du sang.

L’état de la cétose se déroulera en compagnie de l’insuline sauf : le diabète de type I (le diabète insulinodépendant qui a un composant Al à cause duquel les îlots pancréatiques bêta sont endommagés et pour cette raison ils ont cessés de produire l’insuline) et le diabète de type II (il se produit suite au pancréas « épuisé »)

L’insuline est une hormone anabolique de peptide qui gère la concentration du glucose et du processus de l’accumulation du tissue adipeux. Sans la présence de l’insuline l’organisme n’est pas en mesure d’utiliser le glucose en tant qu’un combustible et d’accumuler le gras dans les cellules graisseuses. C’est pourquoi un des symptômes du diabète de type I est une perte inexpliquée de poids corporel.

 

Les symptômes de l’acidocétose :

l’haleine d’odeur fruitée (avec acétone), les nausées, la respiration profonde et rapide, la déshydration et une baisse tension arterielle, l’hyperventilation, l’éruption généralisée sur le corps et les rougeurs sur les joues. Le corps tente aussi de se débarrasser des corps cétoniques excéssivement et incontrôlablement produits par les poumons, l’urine et la peau.

Je m'abonne à la Newsletter

Pour recevoir toutes les actualités et offres promotionnelles de Beauty Body, Inscrivez - vous à la newsletter

Merci pour votre inscription à la Newsletter